A PROPOS DE NOUS

I'm a paragraph. Click here to add your own text and edit me. I’m a great place for you to tell a story and let your users know a little more about you.

MIVICA Secretariat

138 Rue de la République

F-01300 Belley

secretariat@mivica.net

  • Grey Facebook Icon
POUR ENVOYER UN EMAIL 

© 2023 by HARMONY. Proudly created with Wix.com

Etre une Eglise épiscopale & synodale

La MIVICA a vocation à avoir un mode de fonctionnement (comme toutes Églises vieilles-catholiques de l'Union d'Utrecht) EPISCOPAL  (sans être pour autant monarchique) & SYNODAL (ce que l'on peut qualifier de démocratique). Les Eglises vieilles-catholiques ont généralement généralement une image positive là où elles sont présentes historiquement dans la mesure où ce type de fonctionnement semble être le plus compatible avec les systèmes démocratiques des sociétés . 

Ces Eglises permettent par exemple aux femmes comme aux hommes de devenir diacre ou prêtre, et même théoriquement évêque (même si jusqu'à ce jour aucune femme n'est évêque dans l'Union d'Utrecht mais rien ne s'y oppose et cela sera probablement le cas prochainement). 

 

Dès le 19ème siècle, ces Eglises ont ouvert la possibilité à leur clergé de se marier librement selon l'usage dans l'Eglise ancienne qui était probablement aussi celui de l'époque apostolique. De même du fait de leur organisation synodale, ces Eglises (au moins en Europe occidentale) ne pratiquent aucune discrimination envers les personnes homosexuelles à qui elles proposent la possibilité de bénédictions pour les couples de même sexe. Les personnes divorcées peuvent aussi recevoir le sacrement du mariage. 

 

Ces pratiques plutôt libérales ne suffisent pas à elles-seules pour être "vieux-catholique". Il existe de notables différences entre les Églises vieilles-catholiques en Europe, de par leur ancrage dans les sociétés où elles sont nées. Les questions d’éthique sont généralement débattues dans chaque pays et sont fortement marquées par le contexte sociétal. Ce qui n'empêche pas les Églises vieille-catholiques, même si elles ont des points de vue différents sur ces questions, d'être ensemble membres d'une même Communion ecclésiale, l’Union d’Utrecht. Elles s'acceptent mutuellement, même si leurs pratiques sont de fait différentes les unes des autres. 

 

Quant à la MIVICA en France et en Wallonie , elle souhaite promouvoir un fonctionnement synodal qui ne soit pas seulement limité à son organisation faitière, mais aussi dans chaque communauté ou groupe. Le débat n'est pas toujours facile de faire exister du fait du petit nombre de membres, mais aussi du manque de structures, et probablement aussi de l'origine des personnes qui rejoignent la MIVICA qui n’ont pas toujours une culture de dialogue et de débats dans l’Église.