top of page

En Suisse, débat pour "oser le changement" et annonce de la démission de l'évêque Harald Rein

Dernière mise à jour : 12 juin 2023

Le Synode national de l'Eglise catholique-chrétienne de la Suisse s'est tenu les 2 et 3 juin 2023 à Liestal (canton de Bâle-Campagne).


Les débats ont porté notamment sur le thème : Oser le changement pour prendre un nouveau départ. Une question soulevée par l'évêque Harald Rein dans sa Lettre pastorale du Carême 2023 : "Que pouvons-nous faire en tant qu'Église catholique-chrétienne pour que le christianisme garde sa pertinence dans la conscience de notre société suisse ?" Les réflexions se sont limitées aux conséquences structurelles. La session du samedi matin a permis la discussion et la définition des priorités. L'évaluation des travaux des groupes a montré que le diocèse devait être renforcée. Dans un premier temps, cela portera sur la gestion commune des salaires à l'échelle du diocèse. Mais les critères d'existence et de fonctionnement des paroisses ont également été soulevés. Les paroisses sont invitées à collaborer davantage à l'avenir et à s'organiser en régions afin d'utiliser plus efficacement les ressources humaines et financières.


Autre point à l'ordre du jour : la démission au terme de son mandat de Manuela Petraglio-Bürgi. Elle a été la première femme à occuper cette fonction. Avec l'évêque, la présidence du Conseil synodal constitue la plus haute fonction de direction au sein de l'Eglise catholique-chrétienne en Suisse. Manuela Petraglio-Bürgi est catholique-chrétienne de naissance et elle est membre active de l'Église depuis son enfance. Elle a occupé différentes fonctions avant son élection de présidente du Conseil synodal par le Synode national en 2011. Elle s'est engagée sans relâche pour le bien de l'Église et de ses membres. Durant sa présidence, de nombreux textes ont été élaborés ou révisés ainsi que la Constitution de l'Église qui a été mise en route. Durant son mandat, le Synode national a approuvé la bénédiction donnée par l'Église à un mariage civil entre deux adultes quel que soit leur sexe. Le Synode a reconnu que celle-ci est sacramentelle de la même manière (mariage pour tous).


Franz Peter Murbach remplace Manuela Petraglio-Bürgi à la présidence du Conseil synodal. Celui-ci est le fils du curé Franz Murbach, aujourd'hui retraité. Franz Peter Murbach est ingénieur-agronome. Il est bilingue et à 58 ans. Il vit à Neuchâtel et fait partie du Conseil synodal depuis 2011.


Le curé Frank Bangerter, le curé Theo Pindl et Paolo Rossi ont été également élus au Conseil synodal après la démission de plusieurs membres au terme de leurs mandats-


L'évêque annonce sa démission. Avant de donner la bénédiction épiscopale, l'évêque Harald Rein a informé l'assemblée de son intention de démissionner. Il restera en fonction jusqu'à fin novembre 2023. Ensuite, au terme d’une période de six mois placée sous administration diocésaine, le Synode national pourra élire son successeur ou successeure lors de sa session ordinaire du Synode national en 2024.


D'après le communiqué de presse rédigé par Erika Schranz

Secrétariat du Conseil synodal / Secrétariat épiscopal




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page