top of page

Les patriarches et chefs d’Églises de Jérusalem publient une déclaration sur l'Avent et Noël

Les patriarches et chefs d’Églises de Jérusalem ont publié le 10 novembre une déclaration sur la célébration de l’Avent et de Noël alors que la guerre fait rage.

Des décorations de Noël en forme d’ange côtoient les fils barbelés d’une clôture, Photo : Albin Hillert/WCC

« Chaque année, pendant les saisons sacrées de l’Avent et de Noël, nos communautés chrétiennes de Terre Sainte se réjouissent des préparatifs de la commémoration de la naissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ », peut-on lire dans la déclaration. « Outre la participation aux offices religieux, ces célébrations impliquent normalement la participation à de nombreuses festivités publiques et l’exposition à grande échelle de décorations coûteuses et lumineuses, afin d’exprimer notre joie à l’approche et à l’arrivée de la fête de la Nativité. »


Cependant, la déclaration souligne que nous ne vivons pas une époque normale. « Des milliers de civils innocents, y compris des femmes et des enfants, sont morts ou ont été gravement blessés », lit-on dans le texte. « Beaucoup d’autres pleurent la perte de leur maison, de leurs proches ou le sort incertain de ceux et celles qui leur sont cher-e-s. »


Un nombre encore plus important de personnes ont perdu leur travail et souffrent de graves problèmes économiques, note la déclaration. « Malgré nos appels répétés en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire et d’une désescalade de la violence, la guerre se poursuit », peut-on lire dans le texte. « C’est pourquoi, Nous, Patriarches et Chefs des Églises de Jérusalem, appelons nos congrégations à soutenir fermement ceux et celles qui sont confronté-e-s à de telles afflictions en renonçant cette année à toute activité festive inutile.»


La déclaration encourage également les prêtres et les fidèles à se concentrer davantage sur le sens spirituel de Noël dans leurs activités pastorales et leurs célébrations liturgiques.


« En outre, en cette période de dons, nous invitons les fidèles à s’engager, à prier et à contribuer généreusement, dans la mesure de leurs possibilités, au soulagement des victimes de cette guerre et de ceux et celles qui sont dans le besoin, ainsi qu’à encourager d’autres personnes à se joindre à eux et elles dans cette mission de miséricorde », peut-on lire dans le texte.


53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page